ActualitésInsolite

DIMANCHE VILLAGES Natura Lodge, une escapade insolite en pleine nature à Barjac

L'une des roulottes du Natura Lodge.
L'une des roulottes du Natura Lodge.

À deux pas des gorges de l’Ardèche et de la grotte Chauvet, Véronique et Tonio sont les heureux propriétaires d’un domaine d’hébergements insolites au cœur d’un joli parc arboré.

Les séjours insolites ont le vent en poupe. En 2013, Véronique et Tonio ont tout plaqué pour surfer sur cette tendance : ils ont quitté leur maison, à Nantes, ainsi que leurs professions pour reprendre un domaine qui leur ressemble. C’est entre les gorges de l’Ardèche et de la Cèze, dans le village de caractère de Barjac, que les deux amoureux de la nature ont pris leur quartier. « Quand nous sommes tombés sur ce paradis, nous avons craqué tout de suite. Une semaine après l’avoir visité, la promesse de vente était signée. Un vrai coup de cœur », raconte Véronique.

Cabanes perchées dans les arbres.
Cabanes perchées dans les arbres.

Déjà équipé de plusieurs hébergements insolites, le site est alors en mauvais état. « Nous avons dû faire des travaux de remise aux normes, d’isolation des yourtes, de réfection des sanitaires… Tout a été reconsolidé avant l’ouverture en mars 2014 », explique la maîtresse des lieux. Depuis, de nombreux curieux, venus de la région mais aussi de Lyon, Marseille, Haute-Savoie, Bretagne ou encore Suisse et Belgique, sont venus passer une ou plusieurs nuits atypiques au Natura Lodge. De 75 à 160 euros* la nuit, le choix est large : cabanes perchées dans les arbres, yourtes, roulottes, petit avion hôtel (Cessna 170 des années 60) ou encore un cocoon tree qui s’apparente à un nid suspendu dans les arbres ! Enfin, pour que l’aspect insolite soit conjugué au confort, chaque logement dispose de sa salle de bains privative.

Dormir dans un avion Cessna, c'est possible au Natura Lodge.
Dormir dans un avion Cessna, c'est possible au Natura Lodge.

Quant aux extérieurs du domaine, entourés de champs d’oliviers, ils ont valu au Natura Lodge le label refuge LPO (Ligue de protection des oiseaux). « Nous sommes la première entreprise du Gard à l’avoir obtenu », souligne fièrement Véronique. Cette distinction signifie que les propriétaires du site s’engagent à respecter la biodiversité. L’établissement est également labellisé « Clef verte » et « EcoLeaders » pour sa gestion respectueuse de l’environnement. Véronique et Tonio ne pouvaient pas rêver mieux.

Élodie Boschet

Renseignements sur www.ardeche-detente.com.

*Les tarifs évoluent en fonction de nombre de personnes.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close